Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/01/2012

Chronique d'un putsch annoncé

 nordine,taouil,emb,sûreté,salafiste

Marie-Cécile ROYEN, Le vif, 20 janvier 2012

L'Exécutif des musulmans de Belgique s'est débarrassé des « modérés » et des « rénovateurs ». Place aux ambassades, au Milli Gorüs turc (Frères musulmans) et au salafiste Nordine Taouil.

 

Nordine Taouil débouté

 

Fait révélateur : dans le projet que les « conservateurs » veulent présenter à la nouvelle ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open VLD), le nom du futur organe représentatif du culte islamique a été modifié. L'organe représentatif n'est plus « de Belgique » mais « en Belgique »... Une petite touche islamiste fondée sur l'idée que l'islam n'a pas à s'enraciner dans une terre particulière puisqu'il est unique et universel.

 

Cette dérive sémantique (par rapport aux attentes de l'Etat) est bien dans la ligne du président de l'Assemblée générale, Nordine Taouil. Cet imam anversois d'origine marocaine avait appelé à la révolte les élèves musulmanes de l'athénée royal d'Anvers, en 2009, lorsque la préfète avait décidé d'interdire le port d'insignes religieux et politiques. A la VRT, l'administrateur général de la Sûreté de l'Etat, André Winants, l'avait qualifié de « musulman extrémiste d'orientation salafiste-wahhabite qui milite activement dans des cercles salafistes ».

 

L'imam avait exigé un dédommagement devant le tribunal civil de Bruxelles. Il a été débouté le 7 octobre 2011. Il va en appel.

 

La recherche d'interlocuteurs musulmans par les autorités politiques est dans l'impasse.

 

Suite :

Lire la suite