Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/05/2010

LA NOUVELLE MUE DE L'EMB


Marie-Cécile Royen

Le Vif, 28 mai 2010

Inspecteur des cours de religion islamique de la Communauté française, Salah Echallaoui est aussi le porte-parole du comité des oulémas marocains à l'étranger, basé à Bruxelles, et le président du Rassemblement des musulmans de Belgique.

En ce moment, il a l'oreille du ministre de la Justice, Stefaan De Clerck (CD&V), ainsi que son collègue turc, Coskun Beyazgül, ancien président de l'Exécutif des musulmans de Belgique et représentant, lui, les intérêts de l'Etat turc (Diyanet). C'est le retour de l'"islam des ambassades", censé être plus modéré que sa version belge, soumise à d'autres influences étrangères (salafisme, chiisme,etc.)...

Issu d'élections voulues par l'ancienne ministre de la Justice, Laurette Onkelinx (PS), l'EMB n'en a plus que quelques mois à vivre sous sa forme actuelle.

Lire la suite

24/05/2010

Il n’y aura pas de nouvelles élections musulmanes

 

Le soir - journal.jpgGUTIERREZ,RICARDO - vendredi 21 mai 2010

Stefaan De Clerck fait volte-face : le ministre des Cultes ne juge plus nécessaire d’organiser des élections pour élire les représentants de la communauté musulmane. 

Qui va gérer l’islam de Belgique ? Le ministre fédéral des Cultes, Stefaan De Clerck (CD&V), a changé d’avis : contrairement à ce qu’il prônait, voici un an, il n’estime plus que le renouvellement des instances « représentatives » de la communauté musulmane (400.000 personnes) doit nécessairement passer par une consultation électorale.

Le ministre retient l’option controversée défendue par les grandes fédérations islamiques (Diyanet, Rassemblement des Musulmans de Belgique…), que « Le Soir » révélait dans ses éditions de jeudi : un nouvel organe de gestion temporelle du culte basé sur une délégation des 308 mosquées du pays. Ce qui laisse craindre une mainmise de la Turquie et du Maroc sur l’islam de Belgique.

La nouvelle institution change de nom, pour l’occasion : ce ne sera plus l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), mais l’Organe Représentatif du Culte Musulman en Belgique.

Source : Le Soir - 21 mai 2010

07/01/2010

L'Exécutif des musulmans encadré par une commission

Logo - EMB.gifFaute d'accord sur la réforme de l'Exécutif des musulmans de Belgique, le ministre de la Justice Stefaan De Clerck, en charge des cultes, va prolonger le mandat de cet organe jusqu'au 30 juin prochain, tout en l'encadrant d'une commission d'accompagnement, a-t-il répondu mercredi en commission de la Chambre.
 
Le ministre, interpellé par plusieurs députés, a reconnu les difficultés à dégager une piste de réforme adéquate. "L'essentiel est évidemment d'avoir un Exécutif avec lequel pouvoir mener de bonnes discussions. L'islam est un culte reconnu, mais beaucoup d'éléments doivent encore être réglés, tels que les reconnaissances, les mosquées, la rétribution des imams. Nous devons à ce sujet pouvoir conclure de bons accords avec la communauté musulmane. En ce moment cela ne se déroule pas bien", a reconnu le ministre.
 
Les trois pistes sur la table concernent le maintien d'un Exécutif constitué à partir d'élections générales telles qu'en 1998 et 2005, un système de délégations des communautés locales, ou un mixte des deux.
 
En l'absence de consensus, Stefaan De Clerck a décidé de prolonger le mandat de l'actuel Exécutif jusqu'au 30 juin prochain, mais encadré d'une commission composée de membres de l'Exécutif, de représentants du SPF Justice et d'experts. Cette commission, dans laquelle le ministre s'engage à s'impliquer personnellement, sera chargée de proposer un "plan de rénovation" pour l'été. (belga)

 

Source : 7 SUR 7 - 06/01/10

 

 

Ministre de la Justice.jpgCOMPTE RENDU ANALYTIQUE

COMMISSIE VOOR DE JUSTITIE  - COMMISSION DE LA JUSTICE

Woensdag Mercredi  06-01-2010  - 06-01-2010

 

Page : 11 à 14