Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/01/2012

EMB: dernières infos parues dans la presse et la blogosphère

islam,musulman,emb,admb,ugurlu,praile,maroc,turquie,turtelboom,ingérence,belge,belgiqueL’EMB et Printemps arabe, cherchez l’erreur

Par Michaël PRIVOT, 14 janvier 2012

Les dangers d’instrumentalisation de l’islam de Belgique par certains pays d’origine dénoncés il y a quelques jours par le rapport de la Sûreté de l’Etat viennent d’être illustrés de manière éclatante. C’est maintenant fait. Bien que les membres progressistes exclus de l’EMB semblent envisager d’explorer toutes les voies légales pour faire valoir leurs droits, il paraît clair à cette heure qu’un boulevard vient de s’ouvrir pour la mise en place d’un EMB soumis aux impératifs de puissances étrangères à la Belgique.

 

Lire le texte complet

 

 

 

 

 

islam,musulman,emb,admb,ugurlu,praile,maroc,turquie,turtelboom,ingérence,belge,belgiqueL’EMB, une organisation sous contrôle

 

La DH, 17 janvier 2012

 

Qui sont donc ces groupes radicaux et Etats étrangers qui tentent de s’ingérer dans la mise en œuvre d’une politique belge pour la communauté musulmane ? L’on peut citer trois pays particulièrement actifs, à divers degrés : la Turquie, le Maroc et l’Arabie Saoudite. Les deux premiers désirent contrôler leurs communautés immigrées présentes en Belgique. Ces deux pays défendent leurs intérêts propres – qui peuvent parfois être communs à ceux de l’Etat belge. Ils soulignent également que la première loyauté du croyant marocain ou turc doit être vis-à-vis du pays de ses ancêtres.

 

Lire l’article en entier

 

 

 

 

islam,musulman,emb,admb,ugurlu,praile,maroc,turquie,turtelboom,ingérence,belge,belgiqueBelgique : Le Maroc et la Turquie accusés de menacer la cohésion des musulmans

 

Yabiladi, 16 janvier 2012

 

Après leurs frères d’Espagne et de France, c’est au tour des musulmans de Belgique de faire les frais de l’ingérence des « Etats étrangers » dans leur pratique religieuse. L'Alternative Démocratique des Musulmans de Belgique (ADMB), dont trois membres ont été exclus de l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB), l’instance suprême du culte musulman, accuse le Maroc et la Turquie de menacer la cohésion des musulmans du royaume d’Albert II.

 

Lire la suite

 

 

 

 

islam,musulman,emb,admb,ugurlu,praile,maroc,turquie,turtelboom,ingérence,belge,belgiqueDenis Ducarme interpelle la ministre

Ricardo GUTIERREZ

Le Soir, 17 janvier 2012

Je ne sais pas ce qui se trame à l’Exécutif musulman, mais j’invite la ministre des Cultes, Annemie Turtelboom, à réunir les “belligérants” et à constater le vice de procédure manifeste dans l’éviction de certains élus »… Le député Denis Ducarme (MR) n’a pas tardé à réagir à l’exclusion controversée, vendredi soir, des trois élus rénovateurs de l’Exécutif musulman (EMB), l’organe qui gère le temporel du culte islamique en Belgique.

Lire la suite

 

La fin de l’Exécutif des Musulmans de Belgique

islam,musulman,emb,admb,ugurlu,praile,maroc,turquie,turtelboom,ingérence,belge,belgique

Par Caroline SÄGESSER

17 janvier 2012

Dans l’éviction des femmes et des membres de l’Alternative démocratique des musulmans de Belgique, on voit la confirmation du diagnostic de la Sûreté et on croit distinguer une reprise en main de la représentation de l’islam dans notre pays par le Diyanet turc et les services consulaires du Maroc…

Lire le texte en entier

14/01/2012

Coup de théâtre à l'Exécutif musulman

L'AG de l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), l'institution chargée de gérer chez nous le temporel du culte islamique a procédé vendredi soir à un vote de défiance visant ses membres « rénovateurs » prônant une représentation accrue des femmes et des minorités.

Ce vote entraîne l'exclusion de ces membres (à savoir la vice-présidente de l'EMB Isabelle Praile, Zehra Gunaydin et Mohammed Fatha-Allah), ce que ceux-ci contestent dénonçant la mainmise des autorités diplomatiques turques et marocaines sur l'EMB.

Concrètement, le vote de défiance exclut de l'EMB toutes les femmes et la minorité chiite. Le vote de vendredi soir a été organisé alors que treize membres de l'assemblée générale étaient présents sur les 43 élus. L'éviction des trois membres actifs de l'association démocratique des musulmans de Belgique (ADMB) n'était pas prévue à l'ordre du jour, les exclus plaident l'irrégularité de la procédure en appelle à l'arbitrage de la ministre fédérale des cultes, Annemie Turtelboom (Open VLD).

Voici quelques jours, le rapport annuel de la sûreté de l'Etat (page 41) mettait en cause l'ingérence persistante de la Turquie et du Maroc dans la gestion de l'EMB.

R.G.

Le Soir, 13 janvier 2012

12/11/2010

Prédicatrices marocaines en campagne

Par Ricardo GUTIERREZ

Le Soir, 28 octobre 2010

morchidates.jpg

Le Maroc entend manifestement peser sur la gestion de l’Islam en Belgique

Le royaume chérifien multiplie les initiatives : après l’appel lancé par l’ambassadeur du Maroc, Samir Addahre, aux autorités belges afin de créer un centre commun de formation des imams, le ministère marocain des Affaires religieuses a envoyé en mission en Belgique, l’été dernier, quatre prédicatrices musulmanes, des « mourchidates ». « Pour montrer le bon exemple », dit-on, aux 350.000 Belgo-Marocains que compte le pays.

Elles étaient quatre. Etroitement encadrées par un expert du ministre marocain des Affaires islamiques et un conseiller de l’ambassade du Maroc en Belgique. Khadija, Hanane, Asma et Meriem sont le visage féminin de l’Islam chérifien. Elles étaient en mission commandée, à Bruxelles. Pour démontrer le caractère « moderne » du rite malékite, la variante marocaine de l’Islam sunnite.

L’opération n’est pas innocente. L’institutionnalisation de l’Islam patine, en Belgique. Miné par ses dissensions et les manœuvres d’influences des principaux pays d’origine des fidèles, l’Exécutif des musulmans de Belgique est en phase de recomposition. L’occasion, pour le Maroc, d’inciter la Belgique à davantage « encadrer » l’Islam. Qui serait sous la menace de poussées « extrémistes ».

Samir Addahre avait agité, en septembre 2009, le spectre égyptien des Frères musulmans. D’autres agitent aujourd’hui le « péril » chiite, assurant que des milliers de Belgo-Marocains sunnites (23.000, avance-t-on) se seraient convertis au chiisme.....

 

LIRE   LA   SUITE ==>

Lire la suite

15/02/2009

M. Ameur rencontre la communauté marocaine en Belgique

mohammed-amer.jpgLe ministre chargé de la Communauté marocaine à l'étranger, Mohamed Ameur, a eu, vendredi soir à Bruxelles, une rencontre avec les membres de la communauté marocaine résidant en Belgique.

Au cours de cette réunion, le ministre a passé en revue les étapes d'avancement du plan d'action en faveur des MRE, mettant l'accent sur ses axes prioritaires notamment le champ religieux, l'enseignement et les volets culturel et social.

Lire la suite