Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/12/2010

Colloque international à Barcelone sur l'Islam et les valeurs européennes

sagrada-familia-1.jpgLe Conseil des Ouléma pour la communauté marocaine en Europe organisera, les 18 et 19 décembre à Barcelone (nord-est de l'Espagne), un colloque international sous le thème "L'Islam et les valeurs européennes" avec la participation de plusieurs experts et universitaires marocains et européens.

La séance d'ouverture de ce colloque, initié en collaboration avec l'Union des Centres culturels et islamiques en Catalogne, basée à Barcelone, sera présidée par M.Taher Tijkani, président du Conseil des Ouléma pour la communauté marocaine en Europe en présence de représentants du gouvernement autonome de Catalogne.

Les travaux de cette rencontre porteront, dans le cadre de quatre panels, sur plusieurs thèmes relatifs notamment à la notion de l'altérité en Islam et la dialectique entre le spirituel et le culturel, la jurisprudence contemporaine dans l'espace de la doctrine jurisprudentielle islamique et la spécificité du cadre français d'exercice du culte et des relations avec les institutions musulmanes.

Les musulmans européens: leadership, identité et responsabilité, le vrai et le faux concernant la divergence des principes entre l'Islam et l'Occident, la contribution pour un Islam européen citoyen ainsi que la laïcité et l'espace public figurent parmi les thèmes qui seront débattus lors de ce colloque.

MAP le 14/12/2010

16/11/2010

Colloque d'Anvers sur la place de l'islam dans la nouvelle Europe

20101105-colloquium-antwerpen-3.jpg

 

Un colloque ayant pour thème "Quelle est la place de l'islam dans la nouvelle Europe?" a été organisé à Anvers les 29, 30 et 31 octobre 2010, par l'Institut Avicenne de Lille, l'Institut pour les Etudes Marocaines et Méditerranéennes d'Anvers, et le Commandement Populaire Islamique Mondial (Libye).

 

Un bloggeur néerlandophone, Mr Luc Van Braekel (consultant indépendant et entrepreneur, ex-assistant à la KUL) a relaté cet évènement sur son site.

 

En voici le résumé, traduit en français :

 

Un colloque pris en otage par les islamistes et les apologistes ?

Ce colloque qui s’est tenu à Anvers a reçu un large écho dans les pays arabes, mais a été presque ignoré dans notre pays, même au sein de la communauté musulmane. « La place de l’islam dans la nouvelle Europe », tel était le titre du colloque, qui a été relaté par Al Jazeera et par le journal marocain Le Matin. Dans notre pays, seule la Gazet Van Antwerpen en a écrit un bref article dans la page locale de trois de ses six éditions régionales. Pour être clair : il s’agissait d’une conférence pour promouvoir le vivre ensemble multiculturel et la compréhension mutuelle entre le monde islamique et l’Europe.

Un déroulement chaotique

Le colloque a été annoncé en grande pompe, mais s’est déroulé de manière chaotique. Jacques Attali, aurait dû en être le conférencier d’honneur, mais a envoyé un de ses valets. Le programme et les invités semblaient totalement différents de ce qui était annoncé au préalable, et le programme réel ne dépassait pas la moitié de ce qui était prévu sur papier. A ce qui aurait dû être une conférence de niveau académique, très peu d’académiciens n’y ont en fin de compte participé. Les discours et les débats n’ont pas été plus loin que des discussions non appuyées par des études scientifiques, des statistiques ou des références.

 

Références à des scientifiques nazis

 

Déjà lors de la session d’ouverture, Mohammed Bensalah a souligné la contribution de l’Islam à la civilisation européenne et a laissé entendre que seuls quelques scientifiques occidentaux ont reconnu cette contribution islamique : l’américain John Esposito, l’allemande Sigrid Hunke et le belge George Sarton. Il faut savoir que Sigrid Hunke était employée du département scientifique de la SS sous le régime nazi, où elle faisait des recherches sur la psychologie raciale. Dans le cadre de sa fonction, elle est entrée en contact avec le Grand Mufti de Jérusalem, qui prônait ouvertement l’extermination des Juifs.

 

 

Lire la suite ==>

Lire la suite