Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/05/2010

L'Exécutif des Musulmans de Belgique : un projet de renouvellement bâclé


A. El Youssoufi - Doctorant en sciences politiques et sociales à l'ULB.

LOGO - EMB.jpgL’Exécutif des Musulmans de Belgique a remis au ministre de la justice les conclusions du rapport sur le projet de renouvellement de l’Organe Chef de Culte musulman après deux années de concertation que la commission de renouvellement devait mener avec la communauté musulmane.

Plusieurs observateurs neutres, plusieurs membres des communautés consultées , et certains membres même de cette commission ont a maintes reprises souligné le caractère superficiel et le manque de sérieux de ces concertations qui semblent d’après plusieurs indices être instrumentalisées pour faire valoir des décisions déjà arrêtées par un groupe restreint de personnes issues des structures d’origine étrangère.

Nous n'allons pas nous étaler sur ces indices qui peuvent faire objet d’autres écritures mais nous allons dans ce document avancer enfin une autre  preuve de ce que nous avons toujours soutenu dans plusieurs écrits à savoir que la concertation (qui est plutôt une simple consultation de quelques acteurs ) menée n’avait pas pour objet de travailler à construire une convergence autour du mode de représentativité de l’OCC ce qui nécessiterait des compromis et des négociations avec toutes les communautés musulmanes quelque soit leurs sensibilités . Au lieu de cela on a préféré pendant plus de deux ans organiser des réunions ici et là sans débat, sans échange des points de vue, sans objectifs explicites, sans une vision claire, et surtout sans motivation réelle d’arriver à un quelconque consensus. On a essayé de gagner du temps pour construire des alliances de conjoncture, d’écarter les personnes compromettantes, et d’essayer de faire croire aux autorités de tutelle qu’on n’a pas manqué à sa tâche.

Pour illustrer ces propos il suffit de jeter un coup d’œil sur le projet présenté au ministre...

Lire la suite

25/03/2009

L’Exécutif des Musulmans de Belgique cherche sa voie

PIC00873.JPGPar Abderrahmane El Youssoufi

Doctorant en sciences politiques et sociales à l'ULB

Lire la suite

04/03/2009

Les cultes dans la constitution Belge et leur relation avec l’Etat

Par Abderrahman El Youssoufi  

 

El Youssouffi Abderrahman.jpgLa liberté et l’exercice des cultes en Belgique sont garantis et protégés par la Constitution. Les règles qui y sont relatives ont fait l’objet de plusieurs débats et négociations au congrès national entre catholiques et libéraux après l’indépendance.

 

En lisant quelques ouvrages de doctrine juridique sur le sujet, le point important qui a attiré notre attention et qui, à notre avis, reste et restera (si la Constitution n’est pas modifiée) toujours un sujet de débat et de discussion, à savoir la nature particulière de l’indépendance entre l’Etat et les cultes instaurée par l’article 21 de la Constitution.

 

Etat Belge.pngNous allons  examiner à partir des dispositions législatives et à travers la doctrine et la jurisprudence si ce concept « d’indépendance » entre l’Etat et le Culte est interprété et appliqué dans le but d’arriver à une véritable autonomie des cultes. Dans ce cas, on peut se poser la question si cette autonomie  est totale ou partielle. Si elle est partielle, est-elle fonctionnelle ou normative ? Que se passe-t-il quand les normes religieuses affectent l’ordre civil ? Subissent-elles, un contrôle du pouvoir judiciaire ? Est ce que tous les cultes sont traités sur un pied d’égalité ?

Lire la suite

Les cultes dans la constitution Belge et leur relation avec l’Etat (SUITE)

Par Abderrahman EL YOUSSOUFI 

 

Symbole religieux - oiseau.jpgLa reconnaissance du culte islamique : le contexte historique de reconnaissance est particulier pour le culte islamique.

Si en Belgique les cultes judéo-chrétiens (à l’exception du culte orthodoxe)  ont existé avant l’existence même de l’Etat  Belge, l’islam ne se voit reconnaître une gestion temporelle qu’en 1974 dans un contexte de crise pétrolière qui nous permet de penser qu’il s’agissait  simplement d’une reconnaissance précipitamment négociée ou d’un mariage forcé.

Lire la suite

08/02/2009

L'arrêt de l'Exécutif des musulmans de Belgique : une punition collective - le 10/03/2008

Par Abderrahman EL YOUSSOUFI

Abderahman EL YOUSSOUFI.jpgLa décision de couper les subsides à cette institution est disproportionnée, car toute une communauté est prise en otage par les agissements de quelques éléments "parachutés".

 

Dans l'article intitulé "Exécutif musulman : publié dans La libre Belgique du 3 mars 2008, le professeur Dassetto a exposé son analyse des faits quant au dysfonctionnement de l'Exécutif et à la décision du ministre de la justice Vendeurzen de suspendre son financement. Selon son analyse, "mettre en oeuvre une autorité religieuse en islam", est d'une complexité telle qu'il faut marquer un stop, faire le bilan de la situation et voir plus loin.

Lire la suite