Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/01/2012

Coup de théâtre à l'Exécutif musulman

L'AG de l'Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), l'institution chargée de gérer chez nous le temporel du culte islamique a procédé vendredi soir à un vote de défiance visant ses membres « rénovateurs » prônant une représentation accrue des femmes et des minorités.

Ce vote entraîne l'exclusion de ces membres (à savoir la vice-présidente de l'EMB Isabelle Praile, Zehra Gunaydin et Mohammed Fatha-Allah), ce que ceux-ci contestent dénonçant la mainmise des autorités diplomatiques turques et marocaines sur l'EMB.

Concrètement, le vote de défiance exclut de l'EMB toutes les femmes et la minorité chiite. Le vote de vendredi soir a été organisé alors que treize membres de l'assemblée générale étaient présents sur les 43 élus. L'éviction des trois membres actifs de l'association démocratique des musulmans de Belgique (ADMB) n'était pas prévue à l'ordre du jour, les exclus plaident l'irrégularité de la procédure en appelle à l'arbitrage de la ministre fédérale des cultes, Annemie Turtelboom (Open VLD).

Voici quelques jours, le rapport annuel de la sûreté de l'Etat (page 41) mettait en cause l'ingérence persistante de la Turquie et du Maroc dans la gestion de l'EMB.

R.G.

Le Soir, 13 janvier 2012

Les commentaires sont fermés.