Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/06/2010

DONNEZ VOTRE AVIS

 

Renouvellement de l'EMB :

EMB-LOGO.jpgQuels sont selon vous les problèmes de fonctionnement que l’Exécutif des musulmans de Belgique a connus ?

 

Merci d'enregistrer vos commentaires et propositions.

 

L’équipe du "Blog Médiation-emb"

Juin 2010

 

Commentaires

Les problèmes qu’a connus l’EMB ne sont pas liées à sa structure, comme on voudrait nous le faire croire, mais aux personnes qui en sont membres.

En effet, la plupart des membres ont intégré l’EMB non pas pour servir la communauté musulmane comme il se devrait, mais par intérêt purement personnel (argent, pouvoir…). A cela s’ajoutent dans leur chef de graves manquements en termes de bonne gestion, de compétence, de qualification, de compréhension du contexte belge, de connaissance d’une des langues nationales etc.

Ce qu’il faut changer, ce n’est donc pas la structure de l'EMB, mais bien les personnes qui le dirigent. La communauté musulmane regorge de gens qualifiés de tous bords : hommes, femmes, jeunes, universitaires etc. C’est dans la jeune élite musulmane qu’il faut aller puiser les talents, et surtout pas au sein de mosquées comme le prévoit le projet de renouvellement déposé récemment.

Sinon, on se retrouvera à coups sûr avec le pire EMB qu’on a jamais connu : un organe géré exclusivement par de « vieux barbus » très peu qualifiés, agissant de manière non désintéressée, à la solde d'Etats étrangers, et peu enclins à partager la moindre parcelle de pouvoir! Qu'on se le dise...

Écrit par : Muslim | 01/06/2010

les problèmes que cette institution a connus sont multiples mais on peut les résumer comme suite :
problème d'ingérence des puissances étrangères au culte, magouille au sein de l'institution, amateurisme, incompétence, dispute sur le pouvoir etc;
le seul remède à nos yeux est de faire subir un traitement choc au corps du malade par le renouvellement complet des ses membres en faisant appel aux différentes communautés par un suffrage car laisser les mêmes gérer on risque de tomber encore dans les mêmes rapports de force et en attendant ce sont ces musulmans de ce pays qui risquent d'attendre longtemps pour avoir des services qu'ils méritent. NON A l'ISLAM DES AMBASSADES

Écrit par : Ali | 01/06/2010

Les disfonctionnements de l'EMB sont à mon sens inscrits dès l'origine dans un manque de préparation réciproque des musulmans de Belgique et de l'Etat. Il ne suffit pas d'élargir un droit reconnu aux autres religions par seul souci d'équité c ar ce droit était le résultat d'une longue histoire.
La base légale était constituée par la reconduction dans le cadre de l'Etat belge des deux Concordats passés par le régime napoléonien en 1804 pour la religion catholique et en 1807 pour la religion juive. Pour ce qui concerne cette dernière elle avait du renoncer purement et simplement à la polygamie qui restait théoriquement applicable mais était tombée en désuétude dans les faits.
Les rapports entre les religions et l'Etat belge sont donc le résultat d'une longue histoire et il faut noter pour ce qui concerne le Concordat de 1807 qu'il s'agissait d'une sorte d'ajustement tenant compte des spécificités de la communauté juive. A noter que Napoléon avait convoqué le Grand Sanhédrin qui permettait au judaïsme de s'exprimer d'une seule voix.

Si la reconaissance du culte orthodoxe ne posa pas trop de problème vu une structure assez semblable à celle de l'Eglise catholique, il n'en alla pas de même pour le culte protestant dont les diverses tendances héritaient de cultures religieuses différentes quant aux rapports avec l'Etat.

L'exemple le plus notable : les divergences entre l'Eglise protestante unie de culture majoritairement EUROPEENNE et les communautes de chrétiens évangélique de culture AMERICAINE qui préférerent en majorité de ne pas solliciter leur reconaissance par l'Etat belge.

L'Etat belge ne manquait donc pas d'expérience en la matière au vu de ce rappel historique et il n'en fut tenu aucun compte lors de l'ouverture des mêmes droits aux communautés musulmanes. Le musulman de la base n'est tout de même pas un débile mental que je sache aucune information claire et nette ne fut donnée afin de toucher individuellement les gens en délégant beaucoup trop vite à des instances représentatives largement auto proclamées donc représentatives de rien du tout.

Aussi longtemps que le gouvernement belge ne mouillera pas sa chemise en prenant la peine de bien informer les gens, on reproduira les mêmes dérives avec tous les risques d'ingérence d'Etats étrangers et /ou de groupuscules autoproclamés d'origine incertaine.

Écrit par : Roland Bontridder | 04/06/2010

Sur son site internet http://www.stefaandeclerck.be/fr/cultes/277, le Ministre de la Justice indique que :

"Début 2009, nous disposerons d’une étude comparative sur l’organisation et la représentation des communautés musulmanes dans quelques pays européens.

Nous transmettrons cette étude également à l’Exécutif des musulmans, dans un esprit de respect de l’autonomie d’organisation et de la vie religieuse de l’Islam en Belgique. Cette étude pourra servir d’outil pour la (re)construction d’un organe représentatif à part entière".

- Peut-on connaître le contenu de cette étude?

- A-t-elle été publiée? L'EMB s'en est-il inspirée pour élaborer son projet de renouvellement basé sur les mosquées?

- L'étude va-t-elle dans le même sens que le projet déposé par l'EMB?

Écrit par : Zeynep | 05/06/2010

J'ai participé aux élections pour l'EMB en 2005, malgré l'appel au boycott. Pour moi, il était important que tous les musulmans se mobilisent pour élire leurs représentants. La formule était la plus démocratique: tout le monde pouvait se présenter et tout le monde pouvait voter.Les problèmes qu'a connus l'EMB ensuite sont dûs à la malhonnêté de quelques personnes élues, mais ne me semblent pas trouver leur origine dans le système électoral lui-même. Peut-être faut-il imposer des conditions plus strictes pour éviter que n'importe qui se présente? Maintenant, on apprend que le prochain EMB sera mis sur pied à partir des mosquées...est-ce que tout le monde pourra à nouveau se présenter comme candidat? est-ce que tout le monde pourra voter? Je crains que ce système exclut d'office les femmes. En tant que femme, je fréquente rarement les mosquées, par manque de temps (travail, enfants...)mais aussi et surtout parce que la salle de prière pour les femmes est fermée à clés la plupart du temps (sauf durant la prière du vendredi)!!! Comment les femmes pourront-elles participer au renouvellement de l'EMB s'il est basé sur les mosquées???

Écrit par : Halima | 06/06/2010

Les commentaires sont fermés.