Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/05/2010

LA NOUVELLE MUE DE L'EMB


Marie-Cécile Royen

Le Vif, 28 mai 2010

Inspecteur des cours de religion islamique de la Communauté française, Salah Echallaoui est aussi le porte-parole du comité des oulémas marocains à l'étranger, basé à Bruxelles, et le président du Rassemblement des musulmans de Belgique.

En ce moment, il a l'oreille du ministre de la Justice, Stefaan De Clerck (CD&V), ainsi que son collègue turc, Coskun Beyazgül, ancien président de l'Exécutif des musulmans de Belgique et représentant, lui, les intérêts de l'Etat turc (Diyanet). C'est le retour de l'"islam des ambassades", censé être plus modéré que sa version belge, soumise à d'autres influences étrangères (salafisme, chiisme,etc.)...

Issu d'élections voulues par l'ancienne ministre de la Justice, Laurette Onkelinx (PS), l'EMB n'en a plus que quelques mois à vivre sous sa forme actuelle.

Lire la suite

28/05/2010

Position du think tank Vigilance musulmane suite au communiqué de presse du SPF Justice du 21 mai 2010 concernant l’Exécutif des Musulmans de Belgique

 

 

declerck1.jpg

Madame, Monsieur,

Le 21 mai 2010, le SPF Justice a rendu public un communiqué de presse intitulé « Nouveau départ pour l’Exécutif des Musulmans » (http://www.just.fgov.be/communiques/2010/05/21.html).

Le contenu de ce communiqué est surprenant et soulève dans notre chef des interrogations.

Tout d’abord, il est interpellant de constater qu’un ministre faisant partie d’un gouvernement démissionnaire et dont la fonction se limite donc à expédier les affaires courantes prenne position sur un sujet aussi délicat.

Par ailleurs, le communiqué du SPF Justice évoque la tenue pendant 2 ans de consultations approfondies « avec tous les intéressés, aussi bien au sein qu’en dehors de la communauté musulmane ».

Cela contrevient aux déclarations faites par le ministre le 6 janvier 2010 en commission Justice de la Chambre : « J’ai également décidé de mettre en place une commission d’accompagnement composée de représentants de la communauté musulmane et du SPF Justice et renforcée par un certain nombre d’experts. L’objectif est de lancer un plan de rénovation pour la mi-2010. Cette commission dirigera l’Exécutif existant dans la voie de la réforme indispensable. »

Lire la suite

25/05/2010

L'Exécutif des Musulmans de Belgique : un projet de renouvellement bâclé


A. El Youssoufi - Doctorant en sciences politiques et sociales à l'ULB.

LOGO - EMB.jpgL’Exécutif des Musulmans de Belgique a remis au ministre de la justice les conclusions du rapport sur le projet de renouvellement de l’Organe Chef de Culte musulman après deux années de concertation que la commission de renouvellement devait mener avec la communauté musulmane.

Plusieurs observateurs neutres, plusieurs membres des communautés consultées , et certains membres même de cette commission ont a maintes reprises souligné le caractère superficiel et le manque de sérieux de ces concertations qui semblent d’après plusieurs indices être instrumentalisées pour faire valoir des décisions déjà arrêtées par un groupe restreint de personnes issues des structures d’origine étrangère.

Nous n'allons pas nous étaler sur ces indices qui peuvent faire objet d’autres écritures mais nous allons dans ce document avancer enfin une autre  preuve de ce que nous avons toujours soutenu dans plusieurs écrits à savoir que la concertation (qui est plutôt une simple consultation de quelques acteurs ) menée n’avait pas pour objet de travailler à construire une convergence autour du mode de représentativité de l’OCC ce qui nécessiterait des compromis et des négociations avec toutes les communautés musulmanes quelque soit leurs sensibilités . Au lieu de cela on a préféré pendant plus de deux ans organiser des réunions ici et là sans débat, sans échange des points de vue, sans objectifs explicites, sans une vision claire, et surtout sans motivation réelle d’arriver à un quelconque consensus. On a essayé de gagner du temps pour construire des alliances de conjoncture, d’écarter les personnes compromettantes, et d’essayer de faire croire aux autorités de tutelle qu’on n’a pas manqué à sa tâche.

Pour illustrer ces propos il suffit de jeter un coup d’œil sur le projet présenté au ministre...

Lire la suite

24/05/2010

L'identitaire musulman européen en questionnement:

Conférence Débat: le Vendredi 28 Mai à 19h00. 

 

Dans le cadre de ses activités culturelles, l’Asbl "Unis Vers Cité"  organise une conférence sous le thème:

L'identitaire musulman européen en questionnement:

Entre crise spirituelle des discours contemporains, limites de l'associatif musulman, et perspectives de reconstruction de soi

Pr. Farid El ASRI
Doctorant en Anthropologie


Date : le Vendredi 28 Mai à 19h00. 

P.A.F : 1 euro, boissons comprises.


Adresse : ASBL Unis Vers Cité : 22 Rue Van Ysendyck, 1030 Bruxelles.
Renseignements : GSM : 0477388488 – Courriel : uvcasbl@yahoo.fr

 

Cultes Le projet de renouvellement des instances musulmanes est déjà contesté

Islam belge : le plan de refonte

Par GUTIERREZ,RICARDO - Le Soir - Jeudi 20 mai 2010

Cultes Le projet de renouvellement des instances musulmanes est déjà contesté.

 

Mosquée du Cinquentenaire.jpgQui va gérer l’islam, en Belgique ? Et comment ?… L’Exécutif des musulmans (EMB), qui « représente » les intérêts de quelque 400.000 fidèles, dépose, ce jeudi soir, une proposition de renouvellement des instances islamiques au ministre fédéral des Cultes, Stefaan De Clerck (CD&V). Un projet déjà contesté, avant même d’être officialisé.

Le document tient en 14 pages. Il émane d’un groupe de travail composé de membres de l’EMB, mais aussi de personnalités extérieures, parfois très proches des officines diplomatiques…

Alors que l’EMB en place est issu d’une consultation électorale de la communauté musulmane, les instances proposées sont plutôt envisagées comme une émanation directe des mosquées… L’organe de base serait un «Conseil général» composé des représentants des 308 communautés islamiques locales (un délégué par mosquée). A l’étage supérieur : une assemblée générale de 57 membres (51 issus du Conseil général et six cooptés). Au sommet : un Exécutif de 17 membres (15 issus de l’assemblée générale et deux cooptés).

Les sièges seront répartis en tenant compte du poids respectif des trois régions du pays. Les nouvelles structures renonceraient, en revanche, aux catégories ethniques en vigueur (Marocains, Turcs, etc.)… « Ce système a posé trop de problèmes dans le passé », avance le rapport adressé au ministre.

Les mosquées ou les urnes ?

Lire la suite

Il n’y aura pas de nouvelles élections musulmanes

 

Le soir - journal.jpgGUTIERREZ,RICARDO - vendredi 21 mai 2010

Stefaan De Clerck fait volte-face : le ministre des Cultes ne juge plus nécessaire d’organiser des élections pour élire les représentants de la communauté musulmane. 

Qui va gérer l’islam de Belgique ? Le ministre fédéral des Cultes, Stefaan De Clerck (CD&V), a changé d’avis : contrairement à ce qu’il prônait, voici un an, il n’estime plus que le renouvellement des instances « représentatives » de la communauté musulmane (400.000 personnes) doit nécessairement passer par une consultation électorale.

Le ministre retient l’option controversée défendue par les grandes fédérations islamiques (Diyanet, Rassemblement des Musulmans de Belgique…), que « Le Soir » révélait dans ses éditions de jeudi : un nouvel organe de gestion temporelle du culte basé sur une délégation des 308 mosquées du pays. Ce qui laisse craindre une mainmise de la Turquie et du Maroc sur l’islam de Belgique.

La nouvelle institution change de nom, pour l’occasion : ce ne sera plus l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB), mais l’Organe Représentatif du Culte Musulman en Belgique.

Source : Le Soir - 21 mai 2010