Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/08/2009

Le ramadan commencera vendredi ou samedi

Croissant lunaire.jpgLe jeûne du mois de ramadan, neuvième mois du calendrier islamique lunaire, commencera en fin de semaine, soit le vendredi 21 ou le samedi 22 août.

 

Un conseil de théologiens se réunira jeudi soir à Bruxelles pour déterminer le premier jour du mois de ramadan et donc le début de la période de jeûne en Belgique. Le début et la fin du mois du ramadan sont en effet fixés chez les musulmans par l'apparition de la nouvelle lune, d'où le caractère incertain des dates.

Il n'est pas rare que le mois de ramadan démarre et se clôture dans un ordre dispersé, en raison de divergences quant à la détermination du début du mois lunaire.

Pour plus d'infos : Lisez la suite ou

Les exlications données par l'astrophysicien Nidhal GUESSOUM. 


Le désaccord provient d'interprétations et de méthodes différentes pour déterminer le premier jour de jeûne: si certains estiment qu'il est indispensable de voir la lune à l'oeil nu, en conformité avec une interprétation littérale des principes islamiques, d'autres revendiquent l'utilisation de calculs astronomiques pour prévoir le début du mois du calendrier lunaire.

Les deux méthodes n'apportant pas nécessairement les mêmes réponses, les dates peuvent donc dépendre du système choisi pour déterminer le premier jour du mois de ramadan. Par ailleurs, une autre divergence existe au sein des partisans de l'observation visuelle de la lune. En effet, la vue du croissant de lune à l'oeil nu dépendant des conditions géographiques et atmosphériques, les habitants de différents pays ne verront pas la lune au même moment et les musulmans à travers le monde commenceront donc probablement le jeûne à des jours différents.

Cependant, l'interprétation stricte de la condition de visibilité devenant de plus en plus une source de divisions nationales et sociales, défaisant ainsi l'appel à l'unité prêchée pendant le ramadan, certains théologiens estiment que dès que le croissant est vu quelque part, la pratique du jeûne doit commencer pour tous les pays musulmans sans exception, par opposition à d'autres qui estiment que l'apparition de la nouvelle lune dans le ciel d'un pays ne vaut que pour ce pays et les pays à la même longitude.

Le débat, très vaste, a également créé de nombreuses divergences au sein de la communauté musulmane en Belgique au cours des dernières années, les deux principales institutions musulmanes belges, le Centre islamique et culturel de Belgique et l'Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) ne parvenant pas à s'entendre à ce propos. Cette année, tout comme l'an dernier, un effort de concertation sera fourni entre les deux institutions. "Le directeur du Centre islamique et culturel de Belgique fait partie du conseil de théologiens auquel se réfère l'Exécutif pour déterminer la date du début du ramadan. Il ne devrait donc pas y avoir de divergences", explique-t-on à l'EMB.

Durant le mois de ramadan, les musulmans ayant atteint la puberté et jouissant de leurs facultés mentales et d'une santé normale, ne peuvent ni manger, ni boire, ni fumer, ni avoir de relation sexuelle entre le lever et le coucher du soleil. Les malades, les femmes enceintes ou qui allaitent, les femmes ou jeunes filles qui sont dans leur période menstruelle, les enfants en bas âge, les vieillards ou toute personne dont ce jeûne pourrait mettre la santé en péril en sont exemptés.

Le mois se termine par une fête qui est l'une des principales fêtes religieuses de l'Islam et qui porte le nom de "Aïd al Fitr" ou "Aïd al Seghir" (la petite fête, par opposition à la grande fête liée aux rites du pèlerinage). La fête dure trois jours et clôture un mois de jeûne et d'abstention. Le ramadan est l'un des cinq piliers de l'islam, avec la croyance en un Dieu unique, la prière, l'aumône et le pèlerinage à la Mecque

Source : Belga - La Libre – 19/08/ 2009

Des exlications données par l'astrophysicien Nidhal GUESSOUM. 

Les commentaires sont fermés.