Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/06/2009

Les permis de séjour des nouveaux imams en Belgique

IMAM - islam_prayer_ms.jpgIl subsiste encore bon nombre d’imprécisions à propos des permis de séjour des nouveaux imams. Les imams actuellement en fonction disposent généralement d’un permis de séjour de quatre ans, qui expire de ces temps-ci.

Sont souvent concernés des imams au service d’instances étrangères et les permis de séjour ont été délivrés dans la perspective de formations organisées dans notre pays par l’Exécutif des Musulmans de Belgique.

Le ministre est-il au courant de ce problème ? Des solutions sont-elles en préparation ?


2009 CHAMBRE-3E SESSION DE LA 52E LEGISLATURE

 COMMISSION DE LA JUSTICE  Mardi 16 JUIN 2009

 

01.01 Jo Vandeurzen (CD&V) : Il subsiste encore bon nombre d’imprécisions à propos des permis de séjour des nouveaux imams. Les imams actuellement en fonction disposent généralement d’un permis de séjour de quatre ans, qui expire de ces temps-ci.

Apparemment la manière dont cette question sera réglée à l’avenir requiert une concertation entre le département de la Justice et l’Office des étrangers.

Sont souvent concernés des imams au service d’instances étrangères et les permis de séjour ont été délivrés dans la perspective de formations organisées dans notre pays par l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Nous n’en sommes toutefois pas encore là et la prorogation du système ainsi que la continuité du service demeurent floues.

Le ministre est-il au courant de ce problème ? Des solutions sont-elles en préparation ?

 

01.02 Stefaan De Clerck, ministre (en néerlandais) :

Une concertation avec l’Office des étrangers a encore eu lieu le 7 mai dernier. Depuis début mai, une série de dossiers concernant l’octroi d’un permis de séjour se trouvent sur la table de la ministre compétente. Je pense qu’ils pourront être clôturés à court terme.

En outre, des dossiers sont en cours pour de nombreuses mosquées reconnues. Il s’agit principalement d’imams résidant déjà dans l’Union européenne et qui doivent pouvoir remplir leur fonction par le biais de la reconnaissance.

 

Source : La chambre – Commission de la Justice

Les commentaires sont fermés.