Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/04/2009

Quand les jeunes parlent franchement de Dieu

"Dieu, Ado-naï, Allah" confronte la vision des jeunes à des "sages" de tous bords.

rainotte.jpgInspecteur du cours de religion protestante, Guy Rainotte est forcément très interpellé par la manière dont les élèves parlent de Dieu. Il a voulu aller plus loin en les confrontant aux grandes questions existentielles tout en leur demandant comment ils voyaient les rites et pratiques. Avec comme objectif de lancer un vaste débat avec d’autres croyants mais aussi avec des jeunes agnostiques ou athées notamment au sein des cours de religion et de morale.


Il est donc parti à la recherche de jeunes chrétiens (catholiques ou protestants), juifs et musulmans qui acceptaient de se livrer sans réserves sur tous ces aspects. Mais aux antipodes de tout prosélytisme, car Guy Rainotte a volontairement écarté les "bons soldats aux discours prémâchés" que les différentes religions étaient prêtes à lui donner. Place donc à des témoignages naturels reflétant leurs approches, craintes et attentes réelles. Le tout éclairé chaque fois par des experts tout aussi pluriels et pluralistes, forcément acquis aussi au dialogue. Le résultat est surprenant, car si le DVD pédagogique qui en est issu dure plus de deux heures, il n’y a jamais de longueurs ou de moments qui incitent à décrocher.

De U2 à Coldplay

Pour cause : l’auteur a réalisé son œuvre en pensant aux premiers concernés : les 14-18 ans qui pourront se faire présenter tout ou partie du DVD, car les séquences dépassent rarement les quatre minutes. Mieux : pour préserver l’attention des élèves, chacune d’elles se déroule sur un fond musical de groupes qui peuplent leur univers quotidien, question de rappeler que leur réflexion s’inscrit dans la culture.

"Dieu, Ado-naï, Allah et moi", explique Guy Rainotte "n’a toutefois pas été conçu pour apporter des réponses mais pour encourager la construction d’une réflexion sur l’appropriation du religieux. L’animateur ou le pro fes seur ne sont pas là non plus pour apporter la bonne interprétation mais pour aider les jeunes à avancer dans la construction de leur réflexion critique, à la mesure de ce que chacun veut y engager"

La démarche est éminemment interconvictionnelle. Et ce n’est pas un hasard si la présentation a eu lieu à l’Hôtel de ville de Bruxelles devant un parterre œcuménique et interreligieux sous la houlette de l’échevine Chantal Noël (CDH) qui développe un magnifique travail de dialogue à la base entre les religions représentées à Bruxelles.

Guy Rainotte était en outre entouré de trois parrains de choix : Philippe Markiewicz, président de la communauté israélite de Bruxelles, Gabriel Ringlet et l’inspecteur de religion musulmane, Salah Echalaoui. Tous trois ont souligné combien l’initiative pouvait aussi contribuer à une citoyenneté plus responsable

Rens. : Webwww.dieuetmoi.be ou Emailguy.rainotte@skynet.be

Source : La Libre – Par Christian Laporte - 23/04/2009

 

Les commentaires sont fermés.