Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

19/03/2009

Pour renouveler l’Exécutif musulman

EMB.jpgUne Commission de renouvellement de l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) avait été mise sur pied le 13 juin 2008 par l’Assemblée générale des mêmes musulmans, ont rappelé l’un et l’autre mercredi (17/03/2009).

 

Même si on n’en entend guère parler, elle n’est pas inactive, disent-ils. Elle se réunit régulièrement, a organisé une journée de réflexion le 24 janvier dernier avec des invités académiciens et les présidents des Exécutifs antérieurs.

Des réunions de concertation avec la communauté musulmane sont prévues (responsables des unions et fédérations de mosquées, responsables de mosquées non adhérentes, représentants du Conseil des théologiens, de la Ligue des Imams, etc.).

La commission compte achever ses travaux en décembre 2009 et proposera une nouvelle structure pour la représentation musulmane. (R.P.)

Source : Belga et La Libre – 18 mars 2009.  

Le communiqué de presse dans son intégralité = LIRE la SUITE


Concertations pour le renouvellement de l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB)

Une Commission de Renouvellement de l’Institution a été mise sur pied le 13 juin 2008 par l’Assemblée Générale (AG), dont est issu l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB), pour mener les concertations avec la communauté musulmane, en vue du renouvellement de l’instance représentative de l’Islam de Belgique.

Comptant une vingtaine de membres issus de l’AG et de l’EMB, cette Commission est fédérale dans sa conception, tout en tenant compte des spécificités régionales. Le Bureau de l’AG, composé du président et des deux vice-présidents de l’AG, est chargé de sa coordination. Elle se réunit très régulièrement pour préparer les rencontres avec les intervenants externes.

Elle a notamment organisé une journée de réflexion le samedi 24 janvier 2009 au siège de l’EMB, entre ses membres, plusieurs invités académiciens et les présidents des Exécutifs antérieurs. Le but était d’échanger les différentes idées et projets d’avenir pour l’Institution. Cette journée fut très fructueuse et constructive. Elle a déjà permis d’établir plusieurs premiers points de convergence entre les différents intervenants.

D’autres réunions de concertation avec la communauté musulmane sont prévues tout au long de l’année 2009, notamment avec les responsables des unions et fédérations de mosquées, les responsables de mosquées non adhérentes à des unions ou des fédérations, des représentants du Conseil des Théologiens et de la Ligue des Imams, des représentants d’enseignants et des conseillers islamiques.

Une conférence de presse sera organisée dans un proche avenir pour faire état de l’avancement des débats.

Consciente des enjeux que représentent ces concertations en vue d’établir une nouvelle structure pour l’organe représentatif du culte musulman, la Commission de Renouvellement de l’Institution espère présenter à la communauté musulmane de Belgique ainsi qu’à la société civile dans son ensemble les premières conclusions de ses travaux de concertation dans le courant du mois de décembre 2009.


Semsettin UGURLU Nordine TAOUIL
Président de l’EMB Président de l’AG 

Commentaires

De qui se moque t-on?
Quelle assemblée générale?
Quel Exécutif?
qui représentent-ils?
que veulent-ils? vous prenez les musulmans pour des imbéciles?
Les musulmans vous disent "On s'en fout de ce que vous faites ou de ce que vous voulez faire, vous ne représentez personne, et vous n'êtes pas qualifiés, quelle est votre formation? quels diplômes? Quelle expérience? alors laissez les musulmans entre eux, ils n'ont pas besoin de représentants , l'expérience du passé suffit , franchemant, laissez l'argent de l'état tranquille , les belges en ont besoin et rentrez chez vous, assez de gaspillage inutile

Écrit par : moslim | 19/03/2009

Restons sérieux ! La communauté musulmane a besoin des interlocuteurs qui peuvent parler au nom des habitants musulmans de ce pays. Et quand je dis des « interlocuteurs », je veux dire des personnes qui savent « parlementer » avec diplomatie, en respectant l’autre interlocuteur.
Malheureusement, il n’y a que des échos négatifs qui ont fait surface lors des expériences précédentes, bien qu’il y ait des personnes qui luttent contre vents et marées pour mener la barque à bon port.
Quand on entend des représentants qui « représentent » une religion qui a marqué la civilisation humaine, s’insulter entre eux par les mots les plus indécents, et que dans des cas, ils en viennent aux mains, et quand on voit certains individus à qui on a confié des postes de responsabilité alors qu’ils sont irresponsables, on se demande quand la population musulmane se réveillera-t-elle de son sommeil et participera vivement à l’instauration d’une équipe capable de gérer le temporel du culte musulman dans ce pays, loin des enjeux politiques, ethniques ou raciaux !
La représentation est une « AMANA » (c’est comme un dépôt). Les personnes qui ne sont pas capables de garder ou de bien gérer cette « AMANA », qu’elles aillent s’occuper de leurs affaires, de leur commerce, et qu’elles laissent le culte musulman tranquille.
Ceux qui ont une ambition politique, chose qui est légitime, qu’ils aillent se battre sur le terrain pour arriver à leur fin, mais pas au détriment d’une religion S.V.P. !

Écrit par : Mohamed | 22/03/2009

Les commentaires sont fermés.